YACHTS du PATRIMOINE MARITIME - YPAM

Notre credo : faire naviguer les vieux voiliers....

Yachts et patrimoine


Yachts du Patrimoine Maritime (YPAM) rassemble des passionnés d'anciens voiliers classiques.

Constituée en association Loi 1901 d'intérêt général, elle est ouverte à tous, confirmé ou néophyte.

L'association


La sauvegarde du patrimoine maritime est son principal objet.

Bénévoles de Yachts du Patrimoine Maritime

Depuis 2016, plus de vingt membres ont participé à ses activités dont cinq bénévoles qui se concentrent régulièrement sur la restauration d'Eider II.

Le projet Eider II


L'YPAM ambitionne en effet de refaire naviguer le voilier Eider II (diaporama) et d'ensuite initier l'esprit classique à bord de ce bateau qui remporta la prestigieuse Giraglia (1964).

Eider gagne la Giraglia 1964

Eider II, vainqueur de la Giraglia '64


1964 : Eider II est à l'origine de la défaite du futur roi d'Espagne lors de la Giraglia. Le plan Illingworth & Primrose va en effet remporter de nombreuses courses-croisières.

Ces victoires vont même le propulser en tête du Championnat méditerranéen du RORC (1964).

  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime
  • Yachts du patrimoine maritime

Privé de son équipage dès 1966, son propriétaire se sépare d'Eider II qui va désormais effectuer des croisières plus tranquilles.

Le chantier de restauration


En 2010 il quitte Toulon pour la Bretagne où sa restauration, devenue urgente, peut commencer deux ans plus tard.

Eider II est tout d'abord débarrassé de ses superstructures et de ses emménagements. Ensuite, d'importantes réparations de la coque sont effectuées.

Elles sont suivies de travaux de peinture intérieure, de la repose des cloisons et des emménagements de la cabine avant et du coin toilette (2016/2017). La motorisation est par ailleurs acquise.

En 2018 la cabine avant est pratiquement terminée ainsi que la cloison de pied de mât et le cabinet de toilette. À l'arrière, la structure du cockpit commence à prendre forme.

2017 a vu la librairie (voir Books) se développer afin de récolter quelques fonds en parallèle de la campagne de dons débutée en 2016 avec HelloAsso ; la passion qu'elle a suscité dépassant nos espérances, nous devrons à terme la déplacer vers un site indépendant dédié au e-commerce.

Encore merci à tous nos membres, donateurs, partenaires ainsi qu'aux bénévoles de l'YPAM sans lesquels Eider II ne... volera jamais !


Sauvetage


Sauvez Gipsy de la tronçonneuse !

Actuellement basé en Suisse, aux abords du lac de Neuchâtel, le Maïca CMN Gipsy va peut-être bientôt pouvoir prendre la route pour la Bretagne où son refit devrait alors pouvoir commencer.

Sa campagne de financement participatif "Sauvez le Maïca GIPSY des dents de la tronçonneuse" vient d'être mise en place...

Propulsé par HelloAsso

maica gipsy a neuchatel


On peut penser que Gipsy n'est autre que Cécilia II. Un doute cependant subsiste car si ses documents le datent de 1966, en revanche, d'après la liste des Constructions Mécanique de Normandie Cécilia serait de 1964.

C'est le petit hublot rectangulaire situé à bâbord de la descente qui a permis de supposer que Gipsy et Cécilia étaient en fait le n°27 des CMN.

hublot rectangulaire de cécilia 2

Cependant, José, propriétaire de Cécilia jusqu'en 1992 nous a signalé qu'elle avait été détruite dans l'incendie de son chantier de restauration à Sétubal.

L'YPAM au Bono


L'YPAM a sa nouvelle page sur le site internet de la Mairie du Bono.