Les yachts adhérents à l'YPAM

Acteia II est l'un des 40 Maïca à voûte construit aux CMN (il porte le n°20). Il a notamment participé à la Transat anglaise de 1976 qu'il dut abandonner suite à une collision (Cf. classement).

À l'issue de la première partie de son refit, il participe à beaucoup de régates du Challenge Classique Atlantique (CMA). Il remporte de nombreux événements ou finit souvent sur le podium.

Il reçoit la Coupe Bouvet-Ladubay du patrimoine (2006) pour la qualité de sa restauration. Il fait l'objet de nombreux articles dans la presse spécialisée.

 Aldebaran V

sortie-aldebaran-cng

Issu d'un plan Cornu, Aldebaran V sera bientôt remis à l'eau après une restauration minutieusement orchestrée par son propriétaire.
Texte : environ 100 mots

Commandé par l'industriel belge Edward De Beukelaer, Bryell II a été construit par Maas à Breskens. Mis à l'eau en mai 68, il est skippé par le double médaillé olympique belge André Nélis. Habillé à l'époque par la voilerie Gaastra, son sponsor, ce plan Britton Chance Jr. avait été commandé pour battre le fameux Tina.

Il ne parviendra à le faire que 46 années plus tard. Après un important refit et une mise au point pour le moins fastidieuse. Et grâce à la pugnacité de son équipage !

Bryell II participe en effet avec brio aux épreuves figurant au calendrier du Challenge Classique Manche Atlantique.

Rare Maïca à tableau, Eider II termine second de la Giraglia l'année de sa mise à l'eau (1963) et premier de cette même course l'année suivante.

Auréolé de ces premières victoires, Eider II abandonne cependant le rythme des courses-croisières quelques années plus tard pour s'adonner à celui de la croisière.

Délaissé par la suite, il est repéré par Class Maïca à l'état d'abandon à Toulon en 2005. Expatrié en Bretagne en 2010, sa restauration qui a été confiée à l'YPAM fin 2015 est sur les rails.

 Dragon

dragon

Texte : environ 100 mots